Mise à jour lundi 17

Ce qui était plus que prévisible vient d'arriver. Les électeurs de Senlis viennent d'exclure définitivement Christian Patria de la vie politique senlisienne.

Parce que lui et son entourage ont une méconnaissance totale de la réalité senlisienne, parce qu'il n'a pas voulu écouter les avis désintéressés des amis fidèles, il vient de s'auto-éliminer de la vie publique senlisienne. C'est son deuxième (et dernier..) échec aux élections municipales.

Le même irréalisme a produit les mêmes effets. Une forme d'autisme politique. Ce n'est pas faute de l'avoir dit et redit, ici et ailleurs, sur tous les tons depuis des mois. Pas vrai Martin ? Pas vrai Eric ? Pas vrai Mano ? 

Il y a quand même une morale, même en politique. La trahison, sollicitée ou non, reste méprisable aux yeux des gens honnêtes. Et ce ne sont pas les petits stratèges de diners en ville qui y changeront quoi que ce soit. Et, au delà du reste, beaucoup se réjouiront ce soir de voir que la trahison n'a pas payé.

Judas perd encore et  toujours ! C'était folie de voir du "courage" dans la trahison. La trahison n'est que lâcheté, veulerie, vénalité. S'allier avec la trahison, c'est revêtir ses sinistres atours.

Voici donc les résultats de ce premier tour :

Jean Christophe CANTER : 28,75%

Pascale LOISELEUR : 27,24%

Christian PATRIA : 26,18%

Jean Marie MARIANI : 13, 7 %

Bernard ZANZOURI : 4,08 %

Il est vraisemblable que le 2° tour se jouera en "triangulaire": CANTER - LOISELEUR - MARIANI  Le maintien de la liste Patria, aussi sévèrement désavouée, serait indécent. Tout comme une quelconque "fusion". 

Le résultat dimanche prochain dépendra des éventuels reports et du retour des abstentionnistes. Et peut-être du retrait sans désistement de la liste Mariani. Un beau suspense en pespective pour dimanche prochain !

Une vraie surprise quand même, le faible score de MARIANI...  Lui aussi devrait penser à un repos bien mérité parce qu'il est évident qu'il ne passionne pas beaucoup à Senlis, même à gauche.