Bernard ZANZOURI qui avait constitué sa propre liste lors de ces élections municipales partielles vient de publier un communiqué qui a le double avantage de bien analyser ce qui s'est passé et d'appeler à la sérénité.

C'est donc très volontiers que j'en reproduis ici l'essentiel.

"Le 23 janvier, les Senlisiens ont élu Pascale Loiseleur  et son équipe  pour diriger les affaires de la commune.

Le score est indiscutable, l’écart est conséquent ( 55% pour Senlis alternative  et 33% pour la liste Aimersenlis) , l’échec de l’équipe précédente est sans appel.

Déjà, lors du premier tour, avaient été sanctionnés ceux qui ont pu apparaitre peu ou prou comme responsable de la situation chaotique que la ville subit.

·        Jean-Christophe Canter perdait 10% par rapport à 2008.

·        Christian Patria  faisait un très mauvais score et se retirait.

·        Ma propre liste faisait un score très faible.

Lors du second tour, les Senlisiens ont confirmé  et choisi d’ouvrir une autre voie.

Ils ont largement montré leur préférence pour des personnes nouvelles.

Mon équipe et moi-même sommes pleinement satisfaits de ce résultat et souhaitons que la ville retrouve son calme et  sache saisir les opportunités qui se présentent à elle.

Nous souhaitons ardemment le succès à cette nouvelle équipe, synonyme de succès pour notre ville.

Nous qui sommes engagés dans la vie associative et qui portons une ambition pour Senlis, nous restons disponibles  pour œuvrer à cette réussite.

Nous espérons également qu’une vie démocratique s’installe et que ceux que les Senlisiens ont écartés ne se complaisent dans un esprit de revanche ou dans des règlements de compte.

Nous y serions tous gagnants.

Bernard  Zanzouri"